Sidaction 2018

- Mis à jour : 23 mars

Comme tous les ans à pareille époque, c’est le branle-bas de combat dans l’audiovisuel français. Tout au long du week-end des 23, 24 et 25 mars, les chaînes de télévision et de nombreuses radios se mobilisent pour vous inciter à faire un don au profit du Sidaction.

Créé en 1994, Sidaction collecte des fonds pour financer à parts égales des programmes de recherche et des associations d’aide aux personnes séropositives et de prévention, en France comme à l’international.

Quelques jours avant le début du week-end de collecte, Sidaction a rendu public les résultats d’un sondage réalisé par Ifop-Bilendi [1] auprès des jeunes de 15 à 24 ans qui montre combien cette génération est sous-informée sur la maladie. Quelques chiffres alarmants :

  • 21% pense que le virus peut se transmettre en embrassant une personne séropositive (une augmentation de 6 points depuis 2015),
  • 18% qu’il se transmet au contact avec la transpiration (en une augmentation de 8 points depuis 2015).
  • 19% pensent que la pilule contraceptive d’urgence peut empêcher la transmission du virus (soit +9 points par rapport à 2015).

Les fausses croyances et les idées reçues occupent l’esprit des jeunes ! et, malheureusement, les politiques d’information et de prévention sont quasiment réduites au néant.

En raison de ces constatations alarmantes, en 2018, Sidaction met l’accent sur le fait que contre le virus du sida, le moindre abandon peut tout changer.

Faire un don

Plusieurs moyens sont à votre disposition pour apporter votre contribution :

Appelez par téléphone le 110. Au bout du fil, des opérateurs se relaieront du jusqu’au mois d’avril pour enregistrer vos promesses de don, que vous n’aurez plus qu’à concrétiser quelques jours plus tard en envoyant un chèque.

Parce que chaque euro compte, il est aussi possible de faire des micro-dons de 5 € en envoyant le mot 1SMS par SMS au 92 110.

Mais le plus pratique et le plus économique reste sans conteste ce formulaire sécurisé, qui vous conduira directement sur le site du Sidaction.

Quelques chiffres

Votre contribution sera bien employée. Sidaction annonce qu’en 2017 :

  • 34 projets en recherche fondamentale clinique et sociale, menés par 54 chercheurs, ont été soutenus ;
  • 35 programmes ont été conduits par 31 associations dans 18 pays ;
  • 125 projets d’aide aux malades et de prévention menés par 79 associations françaises ont été soutenus.

Pour que ces actions ne s’arrêtent pas, donnez !

Notes

[1Sondage Ifop et Bilendi pour Sidaction réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 13 février 2018 auprès de 1002 personnes, représentatifs de la population française âgée de 15 à 24 ans


 
PUBLICITE